4 principes clés pour piloter et diriger l’entreprise en crise

Les difficultés frappent surtout quand on s’y attend le moins. J’ai remarqué qu’une entreprise en crise cela arrive à tout le monde. Le problème c’est hélas que peu de dirigeants s’y préparent vraiment.

Alors si votre entreprise est en difficulté, ou que vous voulez prévenir d’une future crise, lisez ces quelques lignes. Vous y trouverez des conseils pour ne pas céder à la panique ou au contraire de la prendre trop à la légère.

 

gestion crise

En période difficile, le chef d’entreprise doit se transformer en homme orchestre au service de l’entreprise en crise.

 

Lorsque rien ne va plus, l’entreprise en crise doit continuer de se développer logiquement suivant un schéma très simple:

1# Évaluez la situation

De manière générale, mais particulièrement en périodes difficiles, il faut réserver un temps raisonnable à l’évaluation afin de savoir avec précision la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Prenez un peu de recul, soufflez, respirez, calmez-vous afin de réfléchir clairement.

Ensuite, rassemblez toutes les informations de l’entreprise, demandez conseils auprès de personnes objectives et développez une image claire des problèmes à résoudre.

2# Impliquez vos collaborateurs

Réunissez tous les acteurs clés de l’entreprise en crise pour qu’ils s’impliquent positivement à trouver des solutions.

C’est souvent vos proches collaborateurs qui vous apporteront les connaissances nécessaires à la planification de la solution. Les décisions internes seront dès lors plus efficace.

La planification est l’étape où vous développerez plusieurs scénarios basés sur des variables et des suppositions du type: si “X” arrive alors je fais “Y”. La planification permet d’agir rapidement, efficacement et en confiance.

3# Agissez et communiquez

Soyez proactif plutôt que réactif. L’objectivité, bien que difficile dans une situation d’entreprise en crise, doit mener à une meilleure gestion des problèmes. Vous saurez quand il faudra agir. Après, tout n’est plus qu’une question d’exécution.

L’importance de la communication est aussi à souligner. Communiquer de la manière la plus transparente et honnête possible ou au moins laissez le paraître.

C’est vital pour l’entreprise en crise que vous apparaissiez le plus serein possible. Vous devez considérer et respecter vos clients et vos employés pour limiter au maximum les impacts sur votre entreprise.

4# Contrôlez vos émotions

Toute cette stratégie de préparation à la crise repose sur votre capacité à contrôler vos émotions. En effet, c’est votre faculté à dominer vos émotions qui va déterminer comment vous allez piloter votre entreprise en crise.

Votre peur et votre anxiété vont impacter la façon dont vous allez gérer la crise. Combattez-les en réfléchissant et en vous entourant des meilleurs.

Je terminerai en vous conseillant de ne pas avoir peur de l’échec. L’échec fait grandir l’entreprise si elle prend les bonnes décisions pour résoudre les problèmes. La façon dont vous gérerez l’entreprise en crise définira quel type de manager vous êtes. Et c’est cette image positive ou négative que vous laisserez derrière vous.

[photo : © Viorel Sima – Fotolia.com]