7 mesures essentielles à un plan de redressement efficace pour entreprise en difficulté

Entreprise en difficulté : Comment établir un plan d’urgence pour s’en sortir le mieux possible ?

La plupart des entreprises se retrouvent un jour où l’autre au bord de la faillite. L’entreprise en difficulté, même sans crouler sous l’endettement, peut faire d’énormes pertes.

Il arrive même que l’entreprise se retrouve dans une procédure de redressement judiciaire. Si vous vivez une telle situation, sachez que tout n’est pas perdu !

 

Restructuration entreprise

Dès les premières difficultés, le chef d’entreprise doit élaborer une restructuration de l’entreprise et prendre des mesures pour redresser l’entreprise.

 

En effet, il existe un plan de redressement et de restructuration entreprise qui permet de retourner la situation à votre avantage.

Il suffit de retenir et d’appliquer ces quelques principes assez simples :

1# Évitez de minimiser la situation

Dès que l’entreprise en difficulté commence à montrer les premiers signes de faiblesse, certains chefs d’entreprise ont tendance à penser que la situation va se résoudre d’elle-même.

Bien au contraire, vous devez anticiper les difficultés et penser immédiatement à mettre sur pied un plan de redressement et une unité entièrement dédiée au redressement de l’entreprise.

2# Identifiez l’origine des difficultés

Il est impératif de faire rapidement un état des lieux. Pour cela, faites un audit, même rapide, de tous les services de l’entreprise. Vous devez évaluer et identifier tous les facteurs aussi bien internes qu’externes de l’entreprise en difficulté.

Au besoin, faites-vous assister par un conseiller extérieur à l’entreprise pour effectuer cet audit. Votre comptable ou un conseil en entreprise vous permettra de faire cet audit en toute objectivité. Le but est d’identifier clairement vos difficultés pour prendre les mesures nécessaires à relancer l’entreprise.

3# Gardez le moral et soyez optimiste

Même si la situation et la capacité de restructuration entreprise vous semblent difficiles, vous devez avoir confiance en vous et en votre équipe.

Ce n’est également pas le moment d’être mal entouré. Si des personnes ne sont pas à la hauteur ou ont des pensées négatives, n’hésitez pas à les remplacer par des personnes plus compétentes et optimistes.

4# Rassurez les salariés et les partenaires

Quand l’entreprise va mal, les répercussions touchent aussi bien les salariés que les partenaires de l’entreprise (fournisseurs, clients, actionnaires, créanciers, etc.). Tout ce monde a besoin de l’assurance que les choses peuvent changer.

C’est à vous de jouer et de maîtriser la communication de l’entreprise. Vous devez montrer que vous êtes persuadé de sortir des difficultés et entraîner les acteurs de la société à vous suivre.

5# Élaborez un plan de redressement

Vous devez mettre en place un plan de redressement et de restructuration entreprise sur une année. Ce plan doit être constitué à partir des résultats de l’audit et en partenariat avec vos employés.

Il faut impliquer vos actionnaires ou vos associés dans ce plan de redressement, mais également vos partenaires. Et notamment vos clients pour qu’ils vous règlent les factures rapidement et vos fournisseurs pour obtenir des délais ou étaler vos règlements.

6# Éliminez les charges et les dépenses inutiles

Cela semble une évidence, mais vous serez étonnés de toutes les dépenses et charges que vous pouvez alléger. Cela peut être des frais liés aux structures, un personnel pléthorique, etc. Vous pouvez également vendre les filiales qui ne sont pas rentables.

Après avoir réduit fortement vos dépenses, pensez aussi à renégocier les postes importants (standard téléphonique, divers abonnement ou services, etc.) en faisant jouer la concurrence pour faire baisser les coûts.

7# Assurez la survie de l’entreprise à court terme

Plus tôt vous prenez les choses en mains mieux ce sera. Dans un premier temps, prenez le contrôle de la trésorerie avec votre service comptable. Ensuite, négociez avec vos partenaires pour échelonner vos dettes au cas où il y en aurait. Enfin, relancez l’activité commerciale pour remplir votre carnet de commandes.

Voilà, ces 7 points sont essentiels à un redressement de votre entreprise. Vous devez agir sans attendre. Vous aurez ensuite tout le temps de tirer les conclusions de votre échec ou de votre réussite. Dans tous les cas, personne ne pourra vous reprocher d’avoir engagé la restructuration de l’entreprise.

[Photo: © vinzstudio – Fotolia.com]