Audit entreprise : un outil indispensable pour entreprise en difficulté

Un audit entreprise est destiné à évaluer la situation d’une entreprise en difficulté. En règle générale cet examen est effectué par rapport à des exigences internes (procédures) ou externes (réglementation).

L’audit va servir à vérifier la conformité en lien avec ces exigences, à contrôler la gestion financière, mais aussi à mesurer l’efficacité des mesures mises en place et tenter de détecter les possibilités d’amélioration.

 

Budget de fonctionnement, calendrier, boussole et rapport d'audit

Face aux difficultés, un audit de l’entreprise est un outil indispensable pour orienter efficacement la stratégie de l’entreprise.

 

En entreprise, il faut constamment planifier, réaliser, vérifier, améliorer pour que tout l’ensemble se coordonne parfaitement et apporte de la productivité. A plus forte raison quand l’entreprise rencontre des difficultés.

Le cœur de l’entreprise est sa productivité, et donc sa gestion financière, mais aussi sa gestion administrative. L’outil que représente l’audit de l’entreprise va permettre d’effectuer un diagnostic complet de l’entreprise en soulignant les défauts, les faiblesses à améliorer mais aussi en soulignant les points forts à renforcer et développer.

Cet examen holistique est généralement réalisé par un agent compétent et impartial notamment en matière de trésorerie entreprise.

Bien définir les objectifs de l’audit

Lorsqu’une entreprise en difficulté fait appel à un audit, les objectifs sont nombreux et divers selon la situation de l’entreprise. En effet, est-elle en danger? A-t-elle besoin d’un recours judiciaire? Doit-elle simplement améliorer sa productivité? Doit-elle trouver des solutions de gestion administrative? Est-elle en redressement judiciaire ou économique? Etc.

C’est pourquoi l’audit de situation de l’entreprise en difficulté va permettre de déterminer l’efficacité du système dans sa globalité mais aussi dans ses détails techniques comme avec la gestion administrative.

L’audit doit également définir le niveau de qualité face aux exigences demandées. Il doit aussi donner à l’entreprise la possibilité d’améliorer son système qualité, et permettre à l’entreprise de satisfaire à toutes les exigences réglementaires.

Les critères de l’audit entreprise

Chaque audit de l’entreprise prend en compte un certain nombre de critères qui sont tous aussi différents selon le type de l’entreprise concernée.

Il existe cependant des points communs à tous les audits et on peut citer notamment :

  • Dans la partie commerciale : type de clientèle, état du marché.
  • Dans la gestion financière : bilan, provision, budget, situation de trésorerie entreprise, encours clients, stocks.
  • Dans la partie sociale : évaluation des salaires, convention collective, organisation interne.
  • Dans la partie interne : gestion de l’entreprise, relation entre le personnel et le gérant, performance des salariés.
  • Dans la partie juridique : procès ou litige en cours ou passé, brevet, état des filiales, crédit-bail.

On peut noter qu’il existe également 3 types principaux d’audit d’entreprise :

  • L’audit fournisseur qui garantit la maîtrise d’un processus externalisé en évaluant les risques, les délais, la fiabilité et l’efficacité des fournisseurs, le niveau d’organisation…
  • L’audit interne qui est idéal pour suivre l’organisation interne de l’entreprise afin de s’améliorer en vérifiant toutes les procédures et les conformités face à des exigences de norme.
  • L’audit de certification effectué par une société externe qui vient attribuer (ou non) une certification après avoir contrôlé les procédures de l’entreprise pour mesurer l’efficacité et l’organisation de celle-ci.

Toutefois, une entreprise en difficulté n’a pas forcément le temps, ni les moyens, d’effectuer un examen dans les règles de l’art. L’urgence de la situation exige un examen rapide de la situation afin de pouvoir réagir dans la foulée.

Prenez un temps de réflexion avant tout décision

Face à une situation d’urgence, être conseillé et guidé est encore une fois une part importante de l’audit de l’entreprise. La vie et l’avenir de l’entreprise en difficulté sont souvent en jeu: réaliser un examen, même léger, est donc capital pour la poursuite de l’activité.

Mon conseil: faites un audit entreprise, prenez ensuite un temps de réflexion et de conseil (trois jours à une semaine) avant de prendre une décision. Vous pourrez alors prendre une décision en toute connaissance. Si besoin, contactez-moi pour en discuter ensemble.

[Photo: © Sergey Yarochkin – Fotolia.com]