Entreprise en difficulté : comment motiver les salariés pour redresser l’entreprise

En période de crise, le ralentissement des activités économiques de l’entreprise en difficulté peut entraîner un climat de tension entre l’employeur et ses salariés.

Ainsi, quand l’entreprise rencontre des difficultés, le salarié ressent la menace du chômage. En pareille circonstance, le chef d’entreprise doit motiver ses salariés afin qu’ils travaillent davantage.

 

Motivation salariés

Pour conduire et transformer le redressement d’une entreprise en difficulté, il est primordial de motiver les salariés et en faire un équipe soudée.

 

La motivation des salariés au sein de l’entreprise en difficulté est cruciale, car une baisse de la motivation entraîne forcément une baisse d’efficacité et du chiffre d’affaires.

Motiver les salariés c’est d’abord les écouter

Pour maintenir l’activité de l’entreprise en difficulté, le dirigeant doit être à l’écoute de ses salariés. En prenant en compte leurs propositions, vous détecterez vite les problèmes de l’entreprise. Utile quand l’entreprise est en difficulté.

Votre honnêteté et votre transparence sont également primordiales. Pensez toujours à faire état du bilan de l’entreprise à vos salariés, même si celui-ci est négatif. Le salarié doit se sentir en parfaite symbiose avec son employeur.

Une bonne communication a également un rôle important sur l’efficacité et la productivité de l’entreprise. Le dirigeant doit reconnaître et récompenser le travail bien fait. Cette condition favorise l’unicité dans l’entreprise en difficulté pour conduire le redressement.

Motiver les salariés c’est aussi les former

D’après la loi 2004-391 du 4 mai 2004 dite DIF (Droit individuel à la formation), l’employeur peut envoyer en formation professionnelle certains de ses salariés en dehors du temps de travail.

Les salariés travaillant en temps complet ou en temps partiel peuvent en bénéficier. Cette formation se doit d’être financée par l’employeur. C’est une formation rémunérée ou indemnisée.

Pour faire face à un financement parfois peu évident, l’entreprise peut bénéficier d’une aide. Plusieurs fonds sont mis à la disposition des entreprises pour indemniser le départ d’un employé en formation. Comme organisme d’indemnisation, on peut citer le Fongecif.

La motivation des salariés contribue au redressement d’une entreprise en difficulté

Dans le cas d’une menace de crise au sein d’une entreprise en difficulté, le dirigeant ne doit jamais oublier qu’il possède toutes les cartes en main pour remonter le moral de ses salariés afin d’aller par-delà des difficultés.

[Photo : © drubig-photo – Fotolia.com]