Problème de trésorerie : soyez vigilant pour être réactif

Une entreprise n’est jamais à l’abri d’un problème de trésorerie. Dans cette situation, il convient alors de ne pas faire l’autruche : il faut réagir vite, de façon organisée, et assurée.

Et pour cela, il faut tenter de comprendre l’origine de ce problème, de détecter les possibles périodes de baisses pour redresser la barre du navire avant que l’avenir de l’entreprise en difficulté ne soit compromis.

 

ment comptable et trésorerie

La gestion de la trésorerie est impérative pour anticiper et réagir face aux difficultés qui peuvent toucher l’entreprise.

 

Pour développer une entreprise, il y a des dépenses de toutes sortes qu’il faut couvrir: des dépenses nécessaires pour accroître et développer son activité, mais aussi pour devenir compétitif.

Une attitude de contrôle vigilante

Toutefois, les problèmes de trésorerie sont parfois latents ou au contraire éclatant au grand jour. Ce problème engendre par la suite des difficultés de nature diverse.

Mais des solutions existent. Une position vigilante vis-à-vis de sa trésorerie entreprise doit être adoptée afin de coordonner une bonne gestion trésorerie, c’est-à-dire qu’il faut réaliser un suivi comptable régulier pour rester informé de l’état de l’entreprise, pouvoir exercer certaines prévisions et surtout pouvoir prendre des décisions dans des mesures d’urgence.

Des mesures préventives nécessaires

Alors que des mesures préventives peuvent être d’un grand secours, il faut en premier lieu se tourner vers son expert-comptable qui va donner un avis objectif sur la situation financière de l’entreprise.

Ce professionnel va tenir un tableau de bord de gestion qui va lui permettre de mesurer régulièrement la performance et la trésorerie entreprise en temps réel. Pour prévenir d’autres problèmes économiques et pour voir les origines des soucis de trésorerie entreprise, plusieurs indicateurs seront affichés dans ce tableau, à savoir l’état du carnet des commandes, les délais de règlement, les comptes fournisseurs, les éventuelles marges, l’évolution du CA, le fonds de roulement de l’entreprise en difficulté mais aussi les besoins de fonds de roulement et les besoins de gestion trésorerie.

Repérez les signes qui ne trompent pas

L’expert-comptable, avec l’aide des Centres d’Information sur la prévention des difficultés des entreprises (CIP), peut d’ores et déjà venir en aide à l’entreprise en difficulté et observer les signes d’un problème de gestion trésorerie et il convient d’en discuter avec ces derniers.

Les signes qui doivent aussitôt vous alerter sont le cumul des impayés, un banquier qui ne cesse de relancer l’entreprise pour faire le point, des délais de règlement qui s’allongent, des salaires d’employés versés en retard, etc.

Faites immédiatement le point sur votre situation

Avec le soutien des CIP notamment, les chefs entreprises en difficulté peuvent obtenir des entretiens gratuits et confidentiels qui sont réalisés en présence d’un magistrat consulaire honoraire mais aussi en présence d’un expert-comptable, d’un commissaire aux comptes et d’un avocat.

Les CIP développent également des outils d’évaluation du niveau des difficultés des entreprises. Ces outils sont gratuits, accessibles en ligne et très simple d’utilisation: vous les trouverez à cette adresse : http://www.cip-national.fr/component/formcip/. Ces outils vous aideront à diagnostiquer en profondeur les relations de l’entreprise avec ses partenaires, ses salariés, ses banquiers, ses fournisseurs, ses créanciers.

Les experts de Jivaro Europe peuvent également vous aider à évaluer votre situation et votre problème de trésorerie pour vous conseiller sur les mesures à prendre en conséquence. Contactez directement M. Didier Paureau pour un entretien gratuit et sans engagement.

[Photo: © Gina Sanders – Fotolia.com]