Prospection client : trois conseils utiles pour redresser l’entreprise en difficulté

En période de crise, la prospection de nouveaux clients est devenu un poste qui semble difficile à appréhender pour l’entreprise. Et dans le domaine, l’entreprise rencontre plusieurs problématiques.

Tout d’abord, les entreprises en difficulté qui cherchent surtout à contrôler, voire à limiter leur budget au maximum, limite volontairement l’activité prospection.

Par ailleurs, le fichier clients existant se retrouve fragilisé par la mauvaise conjoncture et le risque des mauvais payeurs ou des impayés est toujours élevé. De fait le poste prospection est un vrai casse-tête pour le dirigeant de l’entreprise en difficulté.

 

Prospection client

La prospection client est un poste clé pour redresser efficacement l’entreprise en difficulté et limiter les risques de faillite.

 

Il est important ici de noter que 80% des dépôts de bilan sont aujourd’hui la conséquence des clients qui ne règlent pas leurs factures. Voici donc trois conseils utiles pour vous prémunir efficacement.

1# Développez votre prospection sur les réseaux sociaux

Avec internet, la prospection est aujourd’hui plus facile à moindre coût. Les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin ou Viadeo offrent de réelles possibilités pour trouver de nouveaux clients.

Le principal avantage de ces ressources est de pouvoir cibler efficacement et précisément une clientèle cible, mais aussi de développer son marché au-delà des frontières de sa ville ou de son pays.

Pourquoi ne pas aller chercher des clients au Québec, où Linkedin rencontre un vif succès. Pour plus d’efficacité, les réseaux sociaux proposent des fonctions payantes très abordables.

2# Règle de base : les bons comptes font les bons amis

Lorsque vous avez un nouveau client, assurez-vous qu’il sera en mesure de régler ce qu’il vous doit. Comme je l’ai précédemment évoqué, la plupart des faillites est dû aux mauvais payeur.

Pour cela, renseignez-vous sur internet. Faites une requête avec le nom du prospect dans Google et voyez ce qui apparaît dans les premiers résultats ainsi que dans les actualités de votre client.

Consultez son bilan sur des sites comme infogreffe.fr ou societe.com. Leur niveau de trésorerie et leur besoin en fonds de roulement sont de bons indicateurs sur leur capacité à régler leurs factures.

3# Réduisez les délais de paiement de vos clients

Ce n’est pas parce que vous avez une commande que tout est gagné. Vous devez assurer vos arrières et garantir le règlement des factures en temps et en heures avec le moins de complications possibles.

Demandez des garanties de solvabilité à la banque de votre client et réduisez le délai de règlement de votre facture. Moins de temps il faudra pour le règlement, moins vous aurez de risque d’un impayé.

Vous devez absolument négocier cette condition avec votre client à la commande. Faites-lui comprendre que la qualité de vos services exige un certain prix qu’il faut payer.

Croyez-moi, ces trois principes peuvent vous aider à redresser la situation de votre entreprise en difficulté. Appliquez-les et restez vigilant, et n’oubliez pas que je reste toujours disponible pour vous aider.

[Photo : © Kitty – Fotolia.com]